La reine Mathilde en mission au Ghana sans Philippe

La reine Mathilde et le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo (Open VLD) sont au Ghana pour une mission de trois jours dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations unies. Ils s'informeront de la manière dont le Ghana met en œuvre ces objectifs et visiteront différents projets et entreprises impliqués.

La reine Mathilde fait partie depuis 2016 d’un groupe de 17 personnalités éminentes choisies par l'ancien Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon. Ces personnalités aident les Nations Unies à mobiliser la communauté internationale pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) d’ici à 2030. 

C'est en raison de cette fonction qu'elle a été invitée au Ghana par le président Nana Akufo-Addo. Avec la Première ministre norvégienne Erna Solberg, ce dernier co-préside le groupe des Défenseurs des ODD.

Sur place, la Reine et le ministre Alexander De Croo visiteront des exemples de projets qui tentent de mettre en œuvre les ODD, avec une attention particulière pour ceux en matière d'enseignement, de santé, y compris la santé mentale, et d'autonomisation économique de la femme.

"La Reine encouragera des initiatives locales qui ont un impact réel sur la vie quotidienne de la population et s'entretiendra avec les communautés locales", a souligné le Palais royal.

Au Ghana, plus de 38% des filles entre 15 et 19 ans ont été confrontées à la violence sexuelle, tandis que 21% sont mariées avant leurs 18 ans (36% dans le nord du pays).

Après les Objectifs du millénaire, les 17 Objectifs de développement durable adoptés en 2015 visent à mettre fin à la pauvreté, renforcer l'égalité et la justice et lutter contre les conséquences du changement climatique à l'horizon 2030.