Un conseiller local de la N-VA exclu après avoir tenu des "propos indécents"

Le membre du conseil d’administration de la N-VA à Beringen, Jimmy Moons, a été écarté après avoir proféré des menaces sur Facebook envers un ancien journaliste au sujet de l’accueil des migrants. Sa carte de parti lui a également été retirée.

L’exclusion de Jimmy Moons a été décidée en concertation avec la section nationale de la N-VA. Le conseiller avait réagi à un message de l’ancien journaliste Johan Depoortere, qui annonçait faire "un doigt d’honneur au secrétaire d’Etat Theo Francken en accueillant des migrants du parc Maximilien".

Sur Facebook, le conseiller N-VA avait réagi, en écrivant : "Qu’ils le violent un bon coup lui et ses amies et filles. Il saura alors pourquoi ces gens ne valent rien de bon". Ces propos ont provoqué de nombreuses réactions indignées sur les réseaux sociaux.

"La publication était effectivement inappropriée", a commenté le député N-VA et chef de groupe du conseil communal de Beringen, Werner Janssen. "Nous n’acceptons pas cela, et excluons ce genre de personnes du parti. C’est la procédure standard", a-t-il précisé.

Dans une réaction accordée au quotidien Het Belang van Limburg, le principal intéressé s’est exprimé par rapport à son licenciement : "j’aurais dû réagir de façon plus nuancé. Mes excuses", a commenté Jimmy Moons.