Un week-end dans l’abbaye de Westmalle? Les trappistes vous invitent !

L’appel est quelque peu surprenant: dans une annonce publiée dans la Gazet van Antwerpen, les trappistes de Westmalle invitent les hommes célibataires à venir passer un week-end chez eux pour y découvrir la vie dans l’abbaye. Une proposition qui n’aurait pas pour autant pour objectif d’inspirer de nouvelles vocations monastiques.

"A tous les hommes qui ont un désir de vie et qui veulent découvrir de beaux jours, les trappistes de Westmalle veulent leur offrir la chance de connaître la vie monastique vue de l’intérieur, le temps d’un week-end". Tel est le message des moines, qui avaient déjà publié cette annonce le mois dernier sur la page Facebook de l’abbaye.

Les personnes intéressées se feront accompagnées par les trappistes dans "l’exercice de certaines démarches monastiques basiques : prière, méditation, lecto divina (lecture sainte, ndlr), et travail manuel (…) Une chance unique pour les hommes célibataires de faire plus ample connaissance avec cette forme de vie".

"Une main tendue à la société"

"Nous ne misons pas immédiatement à attirer de nouvelles vocations, mais désirons avant tout entrer en contact. Vous pouvez considérer cela comme une main tendue à la société", explique le frère Guerric dans la Gazet van Antwerpen.

Les trappistes avaient déjà diffuser une telle annonce dans des quotidiens néerlandais. "Nous avons reçu des réactions provenant d’hommes âgés de quarante, cinquante, soixante ans. Beaucoup d’hommes avec une expérience de vie, qui vivent éventuellement une nouvelle phase dans leur parcours, après une rupture de mariage, ou le décès de leur partenaire".

Trente-deux moines séjournent actuellement dans l’Abbaye de Westmalle (province d’Anvers). Les trappistes vivent globalement en retrait, après avoir fait le serment de vivre dans la pauvreté, la sobriété, le silence et la simplicité. Leurs journées sont constituées de réflexion, de travail et de moments de prière, le premier se déroulant à 4 heures du matin.