Perquisition dans une mosquée de Borgerhout

La police judiciaire fédérale a perquisitionné vendredi la mosquée El Fath (photo), à Borgerhout (Anvers), dans le cadre d'une enquête sur des faits de mœurs visant l'un de ses dirigeants. L'information, dévoilée par les quotidiens Gazet Van Antwerpen et Het Nieuwsblad, a été confirmée ce lundi par le parquet. Aucun suspect n'a pour l'instant été appréhendé.

D’après les deux quotidiens flamands, les faits remontent à plusieurs semaines. La victime présumée est une jeune fille mineure, qui aurait été agressée par un membre du conseil de la mosquée de Borgerhout.

Lors de la perquisition, les enquêteurs ont notamment saisi des ordinateurs. La personne visée se trouve actuellement au Maroc. Le parquet n'a pas voulu faire davantage de commentaires.