"La côte belge est moche à en pleurer"… parole de Néerlandais !

L’association néerlandaise pour la nature et l’environnement, Natuurmonumenten, n’est pas tendre avec le littoral belge. Dans une interview accordée au journal néerlandais De Volkskrant et au quotidien britannique The Guardian, elle déclare en effet que la côte belge est "moche à en pleurer". Des propos qui ont suscité des réactions d'indignation en Flandre.

Les deux quotidiens se penchaient sur le fait que le nombre de touristes ne cessait de grimper aux Pays-Bas. Parmi eux, on retrouve de nombreux Belges. Pas étonnant, selon Bjorn van den Boom, de l’organisation Natuurmonumenten, qui gère les territoires naturels néerlandais. "Il n’y a eu aucune politique de gestion, et c’est aujourd’hui devenu un grand boulevard. La côte flamande est moche à en pleurer. C’est pour cela que tous les Belges viennent chez nous", déclare-t-il dans les colonnes des deux journaux.

"C’est abominable. C’est grave à dire, mais je n’ai jamais rencontré un Belge qui n’est pas d’accord. On n’y voit plus aucun paysage de qualité. C’est une conséquence de la gestion des autorités, qui n’a rien planifié concernant l’apparence de la ligne côtière", estime-t-il encore.

Knokke-Heist rétorque

Contacté par The Guardian en vue d’une réaction, l’échevin du Tourisme de Knokke-Heist, Anthony Wittesaele, en a avalé son café de travers. "Je ne sais pas combien de Belges vont aux Pays-Bas, car ces derniers ne sont pas vraiment connus pour leur bons plats et leur savoir-vivre", a-t-il lancé.

"Vous ne m’entendrez jamais dire que la côte néerlandais n’est pas merveilleuse pour y séjourner ou y faire une balade à vélo", ajoute-t-il au micro de Radio 2 (VRT). Mais je n’apprécie pas qu’un Néerlandais se permette de dire que notre côte est abominable, et qu’il n’y s’y passe rien", " Notre côte a de nombreux atouts, que beaucoup de Néerlandais connaissent !"

Sur Twitter, le secrétaire d’Etat Philippe De Backer (Open VLD) a également répondu à la critique : "Avec la mer du Nord, notre côte est une perle belge. De la réserve naturelle du zwin à la Panne : vous êtes toujours les bienvenus ! PS : nos frites sont meilleures…", a-t-il ironisé.