Un immigré belge à la tête de l'Australie pendant quelques jours

Mathias Cormann, né à Eupen sera premier ministre par intérim durant quatre jours. Cette annonce fait suite au scandale de liaison extra-conjugale avec une ex-collaboratrice dans lequel est empêtré le Premier ministre adjoint australien Barnaby Joyce. Ce dernier se voit contraint de prendre congé de son poste pendant une absence du chef du gouvernement Malcom Turnbull, cédant sa place à Mathias Cormann (47 ans).

Le nouveau code de conduite pour les ministres australiens bannit donc les relations sexuelles entre les mandataires et les membres de leur équipe, "qu'ils soient mariés ou non", a précisé le Premier ministre conservateur Malcolm Turnbull. "Aujourd'hui, en 2018, il n'est plus acceptable pour un ministre d'avoir une relation sexuelle avec quelqu'un qui travaille pour lui, c'est une très mauvaise pratique au travail et tout le monde sait qu'il n'en ressort rien de bon", a-t-il ajouté.

Malcolm Turnbull n'a pas cédé aux appels exigeant la démission de son adjoint, mais il a décrit le comportement de l'élu comme "une erreur choquante de jugement d'avoir une relation extraconjugale avec une jeune femme travaillant dans son cabinet".

S'il soutient encore Barnaby Joyce, Malcolm Turnbull a toutefois annoncé que ce dernier ne le remplacerait pas pendant une visite de quatre jours aux Etats-Unis la semaine prochaine. "Le Premier ministre adjoint prendra un congé entre le 19 et le 25 février. En conséquence, il ne pourra occuper les fonctions de chef de gouvernement par intérim pendant mon absence", a-t-il déclaré au Parlement.

Il sera remplacé ces quelques jours par le chef du Sénat et ministre de Finances, Mathias Cormann. Cet élu est né à Eupen en Belgique en 1970 et est établi en Australie depuis 1996 où il a grimpé les échelons politiques. En 2000 il est devenu citoyen australien et a perdu sa nationalité belge.

Barnaby Joyce sera donc en vacances la semaine prochaine, un temps nécessaire pour "qu'il réfléchisse, obtienne le pardon et la compréhension de son épouse et ses filles". "Il doit aussi se préparer avec sa compagne à accueillir leur bébé prévu en avril", a encore ajouté le leader conservateur.

Depuis une semaine, la révélation de cette grossesse et la relation extraconjugale de Barnabay Joyce avec son ancienne collaboratrice Vikki Campion, 33 ans, fait les gros titres de la presse australienne. Si bien que celui qui est aussi le chef de file du Parti national a adressé des excuses publiques à cette dernière, à son épouse et à ses trois filles mardi, tout en démentant toute violation du code de conduite ministériel.

Dans la tourmente médiatique depuis plusieurs jours, M. Joyce a aussi été qualifié d'hypocrite pour avoir défendu par le passé des valeurs très conservatrices sur le mariage et la santé sexuelle et avoir été un adversaire de la récente loi sur le mariage homosexuel adoptée en Australie.