La lutte contre la fraude sociale a rapporté 266 millions l’an dernier

La lutte contre la fraude sociale a rapporté quelque 266 millions d'euros au trésor public l'an dernier, a indiqué dimanche le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la Fraude sociale Philippe De Backer (Open Vld) sur le plateau du journal télévisé de VTM. Selon M. De Backer, ce montant représente plus du double de celui de la fin de la législature précédente (130 millions d'euros).

Un montant de quelque 230 millions d'euros avait été inscrit dans le budget pour 2017.

D'après le secrétaire d'Etat, la lutte contre la fraude aux allocations a rapporté quelque 20 millions d'euros de plus que prévu grâce à la collaboration avec les mutuelles. Ce type de fraude consiste souvent à travailler au noir tout en percevant une allocation pour maladie.

Philippe De Backer entend s'attaquer, au cours des prochains mois, aux magasins "louches et véreux" dans les grandes villes via une collaboration entre les différents services d'inspection. A ses yeux, il doit être possible d'obtenir la fermeture de tels établissements en cas de fraude avérée.