Infrabel publie la ponctualité sur ses lignes principales

Le gestionnaire du réseau ferroviaire belge a présenté ce lundi MobiPulse, un outil de communication avec les navetteurs sur lequel il publiera désormais deux fois par jour ses chiffres de ponctualité sur les principales lignes du réseau, après les heures de pointe. "C’est une sorte de baromètre", indique Thomas Baeken d’Infrabel. Il recensera aussi les temps de parcours moyens sur les principales liaisons, avec une comparaison indicative avec le trafic routier.

"D'après nos calculs, jamais la voiture n'est plus rapide que le train et les transports en commun! ", a d'ailleurs souligné le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (photo).

MobiPulse se compose d'une carte facile à lire, actualisée chaque jour à 11h et 21h, qui donne un aperçu de la ponctualité du trafic ferroviaire durant les heures de pointe matinales et vespérales.

Elle recense les temps de parcours entre neuf grandes gares du pays (Namur, Liège, Charleroi, Mons, Tournai, Anvers-Central, Gand-Saint-Pierre, Courtrai et Hasselt) vers Bruxelles-Central pour les trajets matinaux (entre 6h et 9h) et inversement le soir (de 16h à 19h).

Le baromètre, disponible sur le site internet d'Infrabel, propose également le temps de parcours moyen en voiture pendant les mêmes heures pour un trajet similaire (de centre-ville à centre-ville), sur base des données de trafic de Google Maps. Le site permet aussi de connaître le coût et l'empreinte écologique de chaque trajet et donne un aperçu des principaux incidents ayant perturbé le trafic ferroviaire.

La méthode de calcul du pourcentage de ponctualité reste la même que pour celle des chiffres publiés mensuellement par Infrabel. Celle-ci stipule qu'un train est considéré comme retardé s'il est en retard de six minutes ou plus à son arrivée à destination.