Sleurs poussera la liste communale à Gand, Bracke à la 27e place

La N-VA gantoise a tranché dans l’octroi de places sur sa liste pour les élections communales du 14 octobre prochain : l’ex-Secrétaire d’Etat Elke Sleurs (photo, centre) - qui a renoncé fin janvier à tirer la liste au profit de l’eurodéputée Anneleen Van Bossuyt - poussera finalement cette liste, alors que le président de la Chambre Siegfried Bracke (photo, à dr.) a reçu la 27e place. "Je l’ai moi-même proposé. La place n’a pas vraiment d’importance. Je reste engagé et resterai visible. Je continuerai à mener campagne", affirme Bracke, dont Elke Sleurs n’avait pas voulu pour pousser la liste gantoise du parti nationaliste.

Le compromis conclu au sein de la N-VA gantoise a été annoncé par la tête de liste nationale à Gand, l'eurodéputée Anneleen Van Bossuyt, au micro de la VRT, ce jeudi matin dans l'émission De Ochtend. La composition de la liste de la N-VA à Gand (Flandre orientale) n'aura pas été aisée. La tête de liste désignée, l’ancienne Secrétaire d’Etat à l’Egalité des Chances Elke Sleurs (photo), avait renoncé à cette place fin janvier à la suite de dissensions internes au sein de la section gantoise du parti.

L'autre personnalité de la N-VA à Gand, le président de la Chambre Siegfried Bracke, avait en effet vivement protesté contre l'avant-dernière place de la liste qui lui avait été réservée, et avait menacé de ne pas se présenter. Dans la foulée, la N-VA avait désigné Anneleen Van Bossuyt comme tête de liste.

L'eurodéputée (photo) a annoncé ce jeudi matin que Siegfried Bracke occuperait la 27ème place sur la liste, qui en comptera 53, et Elke Sleurs figurera à la dernière place. Selon Van Bossuyt, la liste doit encore être complétée par d'autres noms. Il s'agira notamment de trouver une place pour une autre députée européenne, Helga Stevens.

"Les discussions sont en cours", a précisé la tête de liste et candidate bourgmestre, sans exclure la présence sur la liste de personnes qui ne sont pas encore actives au sein de la section gantoise.

"Même à la 27e place, je resterai très visible"

Siegfried Bracke (photo) nie avoir jamais déclaré qu’il voulait être tête de liste N-VA à Gand pour les communales 2018. "J’ai 65 ans, avec une envie incroyable de participer au scrutin d’octobre. Mais je n’ai jamais pris de décision sur la première place dans cette liste".

Le président de la Chambre aurait seulement déclaré être "à la disposition" de son parti. "Et je reste à la disposition du parti". Et de poursuivre : "Même depuis la 27e place je serai très visible. Le fait que l’on m’interroge à ce sujet le prouve bien. Je voudrais aussi demander du respect pour les personnes qui occuperont les places 26 et 28".

Bracke souligne qu’il participe dans l’espoir d’être élu. "Nous avons un programme très attirant à Gand. Et un changement de système est plus que jamais à l’ordre du jour".