Mohamed Abdeslam arrêté pour vol à Molenbeek

Mohamed Abdeslam, frère ainé de Salah - le dernier survivant du commando meurtrier des attentats de Paris - a été placé sous mandat d'arrêt dans le cadre de l'enquête sur le vol, perpétré le 23 janvier dans la commune bruxelloise de Molenbeek (photo). La somme probable de 70.000 euros transportés par des fonctionnaires, y avait été dérobée lors d’une attaque à main armée, a indiqué ce samedi le parquet de Bruxelles. Outre Abdeslam, qui nie les faits reprochés, un deuxième homme a été arrêté. Ils comparaîtront mercredi devant la chambre du conseil.

Le 23 janvier dernier, à 14h, trois employés communaux en chemin vers la banque ont été attaqués par une personne munie d'un couteau. Bien que les paiements puissent s'opérer de manière électronique à la maison communale de Molenbeek-Saint-Jean, certaines personnes préfèrent toujours payer en liquide et cet argent est régulièrement apporté à la banque.

L'agresseur s'est ensuite enfui avec son butin. Le parquet de Bruxelles ne souhaite pas divulguer le montant exact qui a été dérobé, mais des sources bien informées évoquent la somme de 70.000 euros.

"Jeudi 22 février, quatre personnes ont été interpellées et ont été déférées devant le juge d'instruction vendredi", précise la porte-parole du parquet de Bruxelles, Ine Van Wymersch. "Le juge d'instruction a placé deux d'entre elles sous mandat d'arrêt. Elles sont inculpées de vol avec violence en bande et avec une arme".

"L'une des personnes arrêtées est Mohamed Abdeslam (photo). Les deux autres personnes ont été libérées." L'enquête suivant son cours, le parquet ne fera aucun autre commentaire.