L’Albanie placée sur la liste des pays sûrs

Le Conseil d'Etat a ordonné, dans un arrêt récent, que l'Albanie soit inscrite sur la liste des pays d'origine sûrs. C’est ce qu’annonce ce dimanche le Secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken (photo), dans un communiqué. Les demandeurs d'asile provenant des pays dits "sûrs" voient leur chance d'obtenir l'asile en Belgique réduite et leur dossier est traité plus rapidement.

Les pays sont considérés comme sûrs lorsqu'il n'existe pas de poursuites basées sur la race, la croyance religieuse ou l'orientation sexuelle, ni de tortures ou d'autres formes de traitements inhumains.

Huit pays figurent actuellement sur la liste: l'Albanie (photo), la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine (FYROM), le Kosovo, le Monténégro, la Serbie, l'Inde et la Géorgie. La mention de l'Albanie sur cette liste a fait l'objet de plusieurs actions judiciaires par le passé et le Conseil d'Etat avait annulé, en ce qui concerne ce pays du sud-est de l'Europe, les arrêtés royaux du 26 mai 2012, du 7 mai 2013, du 24 avril 2014 et du 11 mai 2015, considérant qu'il existait une crainte de persécutions des ressortissants albanais.

Dans l'arrêté royal du 3 août 2016, l'Albanie a de nouveau été incluse dans la liste. Le Conseil d'Etat a décidé pour la première fois que l'Albanie était bien un pays sûr, annonce Theo Francken. "Bonne nouvelle!", s'est-il ainsi réjoui. "Pour la première fois, le Conseil d'Etat nous donne entièrement raison sur l'arrêté royal 'pays d'origine sûrs'."