Le Belge Tiesj Benoot vainqueur en solitaire des Strade Bianche

Le Belge Tiesj Benoot (Lotto Soudal) a obtenu samedi à Sienne (centre de l'Italie) la première victoire de sa carrière en s'imposant en solitaire dans les Strade Bianche, devant le Français Romain Bardet (AG2R) et un autre Belge, Wout Van Aert (Vérandas Willems-Crelan). Benoot a fini avec 39 secondes d'avance sur Bardet et 58 sur Van Aert, triple champion du monde en titre de cyclo-cross.
2018 Getty Images

"Il y avait beaucoup d'attentes autour de moi après ma 5e place dans le Tour des Flandres il y a trois ans, a déclaré le jeune Belge de 23 ans. Les journalistes belges m'ont mis beaucoup de pression. Mais je savais que j'allais gagner une grande course un jour et ce jour est arrivé".

Dans une course rendue particulièrement difficile par la pluie, qui a transformé les chemins de terre et de graviers qui font la renommée des Strade Bianche en couloirs boueux, Benoot était en tous cas le plus costaud du jour.

Alors que Bardet et Van Aert s'étaient échappés à 45 kilomètres de l'arrivée, Benoot les a en effet rejoints à 15 kilomètres du but avant de rapidement contre-attaquer, dans la partie la plus raide du dernier secteur non-asphalté. Il a immédiatement creusé l'écart, au point de compter 45 secondes d'avance au pied de la dernière montée qui amène jusqu'à la ligne d'arrivée sur la spectaculaire Piazza del Campo, au centre de Sienne.

"Félicitations au très, très costaud Tiesj Benoot pour sa victoire. J'imagine que ça ne sera pas la dernière en 2018. Romain Bardet était fort aussi et chapeau à Wout van Aert", a tweeté le Suisse Fabian Cancellara, triple vainqueur de l'épreuve et désormais retraité.

Tiesj est le premier Belge à remporter cette épreuve depuis Philippe Gilbert en 2011.