69 écoles flamandes ont un problème d’amiante urgent

D’après une réponse donnée par la ministre flamande de l’Environnement Joke Schauvliege (CD&V) à une question parlementaire du député Johan Danen (Groen), 69 des 300 écoles flamandes inspectées l’an dernier ont un problème d’amiante qui doit être réglé d’urgence. L’inventaire de l’amiante a été réalisé l’an dernier à la demande de la ministre par l’Agence publique flamande pour la gestion des déchets (Ovam).

La ministre Schauvliege avait fait réaliser l'an dernier un "inventaire de l'amiante" dans 300 écoles, qui avait donné comme résultat, dans un premier temps, que 20 de ces établissements avaient un problème "urgent" dans ce domaine. Il apparait désormais, dans des chiffres mis à jour transmis par la ministre, que la problématique est bien plus étendue, avec 69 établissements concernés.

D’après la ministre de l’Environnement, l'Openbare Vlaamse Afvalstoffenmaatschappij (OVAM, la Société publique des Déchets de la Région flamande) a déjà envoyé deux courriers à toutes ces écoles, pour qu'elles se manifestent en vue d'envisager concrètement un assainissement.

Mais, selon le député Johan Danen, environ un tiers seulement de ces écoles a déjà réagi. Les chiffres montrent surtout que de nombreuses écoles flamandes sont installées dans des bâtiments qui contiennent encore de l'amiante, dans les ardoises de façade ou autour des conduites de chauffage central.

C'est surtout dans l’éventualité d'un endommagement du matériel que le danger pour la santé survient. Lundi dernier, de l'amiante lié à une conduite qui était usée a ainsi encore entrainé l'évacuation du collège Xaveriuscollege de Borgerhout (province anversoise).