La BEI prête un milliard d’euros pour le chantier Oosterweel

La Flandre va bénéficier d’un prêt d’un milliard d’euros à des conditions avantageuses de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour le chantier géant de l’Oosterweel, à Anvers. C’est ce qu’a indiqué le ministre fédéral des Finances, Johan Van Overtveldt, ce jeudi sur Twitter. Le bourgmestre anversois Bart De Wever (N-VA) parle d’une "reconnaissance fantastique".

L'institution basée à Luxembourg accorde des prêts à taux intéressants à des projets qui s'inscrivent dans les objectifs européens de création d'emploi, de croissance et de lutte contre le changement climatique. Dans ce cadre, le gouvernement flamand avait sollicité la Banque européenne d’investissement pour l'achèvement du ring d'Anvers via la construction d'un nouveau tunnel sous l'Escaut.

Cette demande a donc reçu une réponse positive, pour un milliard d’euros. Le coût global du chantier est évalué à environ 4 milliards d'euros. Les premiers travaux ont commencé le mois dernier.

Le bourgmestre anversois Bart De Wever (photo) parle d’une "reconnaissance fantastique pour ce qui sera, avec le recouvrement" d’une partie du ring d’une zone verte, "le plus grand projet de mobilité et de qualité de vie de ce siècle".

Plus tôt cette année, la BEI avait déjà débloqué 550 millions d’euros pour l’optimalisation de la distribution de gaz et d’électricité en Wallonie, alors que Proximus recevait un prêt de 400 millions d’euros pour la transformation de son réseau fixe.