Un audit fait état de fraude au sein de l'administration flamande

Plusieurs fonctionnaires de l’ancien département en charge de l’environnement au sein de l’administration flamande ont bénéficié de promotions relevant de la fraude. C’est le constat d’un audit adressé au parlement flamand. D’après la ministre flamande de l’Environnement, Joke Schauvliege, des mesures disciplinaires ont depuis été prises à l’encontre des six personnes concernées.

Le résultat de l’audit est révélé par le quotidien De Tijd ce mercredi. Selon ce rapport, demandé de longue date par le parti écologiste flamand Groen, des irrégularités ont été constatées dans quatre dossiers concrets de recrutement. L'audit fait aussi état de favoritisme durant des années au sommet de cet ancien département.

Les profils des fonctions recherchées étaient rédigés sur mesure pour certains candidats et signalés à l'avance aux personnes pressenties. Il était également courant de fournir les questions à l'avance aux candidats privilégiés. Dans un cas, cela a directement conduit à la promotion du prétendant le moins performant.

Depuis cette sélection, des mesures disciplinaires ont été prises à l'encontre de six fonctionnaires, affirme la ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V). Certains dossiers sont toujours en cours. Selon le député flamand écologiste Björn Rzoska, toute l'affaire devrait être livrée au parquet.

Les plus consultés