Les patrons veulent attirer des travailleurs français en Flandre occidentale

L'organisation patronale Voka West-Vlaanderen souhaite attirer quelque 300 travailleurs du nord de la France en Flandre occidentale pour résoudre le problème de pénurie de main-d'œuvre vécu dans cette province (photo hors contexte). Pour ce faire, le Voka a conclu un accord avec la Région des Hauts-de-France.

Fin 2017, le Voka West-Vlaanderen et le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, avaient conclu un partenariat visant à mettre sur pied des actions communes censées améliorer la mobilité des travailleurs entre les deux régions transfrontalières. Il s’agit d’un enjeu crucial pour la Flandre occidentale dont le taux de chômage varie de 3,5 à 5%, soit un niveau historiquement bas.

L'objectif de la collaboration est notamment de permettre, d'ici fin 2019, à plus de 300 demandeurs d'emploi du nord de la France de trouver du travail en Flandre occidentale.

Dans ce cadre, le ministre-président flamand, Geert Bourgeois (photo archives), et Xavier Bertrand ont sillonné une partie de la province flamande ce lundi. Les deux hommes ont notamment eu l'occasion de visiter l'entreprise technologique Televic à Izegem et l'entreprise textile Van de Wiele à Marke.