Toutes les victimes du voyeur gantois identifiées

Toutes les femmes présentes sur les images que l'entraîneur gantois de jeunes a filmées dans les vestiaires du complexe sportif de l’école supérieure HoGent et diffusées sur un forum voyeuriste, ont été identifiées. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi la police gantoise. "Les personnes qui se demanderaient donc encore si elles n’ont pas été photographiées ou filmées ne doivent donc plus se faire de souci", indique la police.

La police avait reçu plusieurs plaintes à propos d'images voyeuristes de femmes prises dans les vestiaires du complexe sportif de la haute école gantoise HoGent. Un Gantois de 41 ans a été interpellé mi-mars à la suite de trois perquisitions. Il a été entendu par la police et a fait des aveux.

Il a reconnu avoir filmé des femmes et être l'utilisateur du compte sur le forum voyeuriste. Il y a deux semaines, les enquêteurs ont lancé un appel public pour encourager de nouvelles victimes à se manifester. Depuis, toutes les femmes présentes sur les images ont été identifiées.

"Toutes les victimes qui étaient visibles sur les images en possession de la police locale ont été identifiées", a en effet indiqué le porte-parole de la police locale gantoise, Matto Langeraert. "Celles qui se demandent encore si elles ont été filmées ou photographiées ne doivent pas s'inquiéter. Ce n'est plus nécessaire de contacter la police."

Au total, 17 victimes apparaissent sur les images que le Gantois a postées sur le forum voyeuriste. L'homme a effacé les images du forum avant les perquisitions et a également supprimé ses comptes Facebook et Twitter. Le juge d'instruction de Gand l'avait placé sous mandat d'arrêt.

La Chambre du conseil a décidé de le libérer sous conditions, mais la section gantoise du parquet de Flandre orientale a interjeté appel. L'homme comparaîtra ce jeudi devant la Chambre des mises en accusation de Gand, qui se prononcera ensuite sur sa détention.