La justice enquête sur le président du SP.A anversois Tom Meeuws

La justice anversoise mène actuellement une enquête pénale à l'encontre de Tom Meeuws (photo), le président du parti socialiste flamand à Anvers, révélait mercredi soir la chaîne de télévision commerciale flamande VTM Nieuws. L’information a également été confirmée à la VRT. Lors de sa fonction passée de directeur chez De Lijn à Anvers, le socialiste aurait falsifié des factures. La société régionale de transports en commun avait elle-même rapporté les faits à la justice, à la suite de quoi le parquet a ouvert une enquête. Meeuws affirme ne pas être au courant de l’enquête pénale à son encontre.

Tom Meeuws avait déjà été pointé du doigt pour une polémique entourant des factures chez De Lijn. En tant que patron de la section anversoise de l'entreprise publique, il avait approuvé une facture de 664.000 euros pour la maison culturelle De Roma, afin d'organiser un événement festif.

La révélation de cette affaire avait entrainé la fin du cartel 'Samen' entre le SP.A et Groen à Anvers, il y a quelques semaines. Le parquet a déjà ouvert une enquête sur ce dossier depuis février dernier, à la suite d'une déclaration de la société De Lijn. C’est ce qu’indiquait un porte-parole de la société de transports publics lors d’une interview pour VTM Nieuws.

Une information confirmée à l’agence de presse Belga par le parquet d'Anvers, qui se refuse à s'exprimer davantage sur le contenu de l'enquête. Il souligne cependant que le processus n'est encore que dans "une phase initiale".

De Lijn n'a pas porté plainte dans ce dossier et n'a fait qu'une déclaration, ne renvoyant vers aucun individu en particulier, précise encore son porte-parole. Tom Meeuws affirme ne pas être au courant de l’enquête judiciaire ouverte à son encontre. Mercredi, il dévoilait la liste du SP.A pour les prochaines élections communales à Anvers. Il y figurera en seconde position, derrière la candidate indépendante Jinnih Beels.

Descheemaecker : "Il s’agit de bien davantage que des fausses factures"

L'enquête judiciaire visant Tom Meeuws va bien plus loin que la falsification de factures lorsqu'il était directeur chez De Lijn à Anvers, a indiqué ce jeudi Marc Descheemaecker (photo), le président du conseil d'administration de la société de transport.

"Ce n'est qu'un élément technique dans toute l'affaire", a confié Descheemaecker dans l’émission De Ochtend (VRT). "Nous avons signalé différents dossiers", a ajouté ce membre de la N-VA, mais sans livrer davantage de détails.

Interviewée mercredi soir dans l’émission "Terzake" de la VRT, la tête de liste du parti socialiste anversois Jinnih Beels affirmait n’avoir "pas du tout" été au courant de l’enquête judiciaire et réaffirmait sa confiance en Tom Meeuws et le SP.A.

"Je prends ma responsabilité en tant que tête de liste. Nous allons continuer à répondre aux questions et à souligner que nous formons une excellente équipe", déclarait Beels.

404 Resource at '/content/vrtnieuws/fr/error/404.sdi.html' not found: No resource found

Resource at '/content/vrtnieuws/fr/error/404.sdi.html' not found: No resource found

Cannot serve request to /vrtnws/fr/error/404.sdi.html on this server


Apache Sling