Un détenu de la prison de Bruges changé de cellule à cause de ses ronflements

Un détenu de la prison de Bruges (Flandre occidentale) a obtenu une cellule individuelle non pas comme une sanction mais parce qu’il ronfle trop fort. L'information est donnée par Radio 2 West-Vlaanderen (VRT).

Le niveau sonore du ronflement de ce détenu dépasse parfois 93 décibels soit le volume d’une perceuse. L’homme se plaint de recevoir régulièrement des coups de ses codétenus parce qu’il les empêche de dormir.

La direction de la prison de Bruges a autorisé ce détenu d’être transféré dans une cellule individuelle. Mais pour s’assurer qu’il pourra y rester il a demandé au juge que la direction lui paye 500 euros d’astreinte pour chaque jour où il serait privé de cellule individuelle.

D’après le SPF Justice il a cependant très peu de chance d’obtenir cette garantie car il n’a pas droit à une cellule individuelle.