Action internationale : deux trafiquants d’êtres humains arrêtés à Gand

Dans le cadre d’une opération internationale de police menée au Royaume-Uni et en Belgique, l’un des principaux réseaux de trafiquants d’êtres humains entre l’Irak et le Royaume-Uni a pu être démantelé. C’est ce qu’indique ce vendredi l’ambassade de la Grande-Bretagne en Belgique. Deux personnes soupçonnées d’appartenir à ce réseau ont été interpellées à Gand (Flandre orientale). Un adolescent de 15 ans a pu être sauvé in extremis.

L’action internationale de police avait pour but de démanteler un important réseau de trafic d’êtres humains entre l’Irak et le Royaume-Uni. D’après les autorités britanniques, ce réseau serait parvenu à faire passer l’an dernier près de 3.000 migrants en Europe, en l’espace de trois mois.

Les services de police britanniques et belges ont collaboré pendant des mois pour mener à bien cette action internationale. Dans la région de Gand, deux suspects ont été interpellés. Dans cette même région, un adolescent de 15 ans a pu être intercepté alors qu’il montait à bord d’un camion qui faisait route vers le Royaume-Uni.

Trois autres suspects ont été interpellés en Grande-Bretagne, précise l’ambassade de Grande-Bretagne en Belgique. Parmi eux, il y aurait un homme de 41 ans qui est soupçonné d’être le chef du réseau.

D’après les autorités britanniques, tous les suspects auraient un lien avec la communauté kurde. Au cours de cette même opération de police internationale, des arrestations avaient déjà eu lieu en Allemagne et en Roumanie.