Une auto-école réservée aux femmes à Merksem

D’ici peu, une auto-école où les cours de conduite seront uniquement donnés par des femmes et réservés aux femmes ouvrira ses portes dans le district anversois de Merksem. Il s’agit d’une première en Belgique. "Nous constatons que certaines femmes ne se sentent pas à l’aise à côté de moniteurs masculins", indiquait Samira Masrour, fondatrice de l’école, ce vendredi dans l’émission "Start je dag" de Radio 2 (VRT).

Aux Pays-Bas, ce concept existe déjà de plus longue date. Samira Masrour et sa sœur ont ainsi dirigé l’auto-école "As-Salamoe àlaykoem" à Rotterdam. Mais elles ont aussi reçu beaucoup de demandes émanant de la Belgique.

"Nous avons lancé une enquête pour le marché belge. Les femmes interrogées y ont indiqué qu’elles ne se sentaient pas à l’aise avec un moniteur masculin qui leur apprend à conduire. Elles se sentent gênées ou ont moins confiance en elles. Elles estiment pouvoir améliorer leurs performances si c’est une femme qui leur apprend à conduire".

Masrour a donc décidé d’ouvrir une auto-école pour femmes en Belgique, dans la commune anversoise de Merksem. Il s’agit de la première auto-école de ce type en Belgique.

Pas de discrimination

"Cette initiative n’a certainement rien à voir avec la religion ou la culture", indique Samira Masrour. "Je suis croyante, mais ce n’est certainement pas la raison pour laquelle nous proposons des cours de conduite automobile pour les femmes. Nous le faisons uniquement parce que nous avons constaté qu’il y a une demande importante à ce sujet".

Masrour estime que son auto-école ne discriminera pas les hommes. "Nous n’avons rien contre les hommes. Ils sont toujours les bienvenus chez nous, pour demander des informations pour une tante, une sœur ou une amie".