Une grande œuvre de Portaels de retour à Vilvorde

La grande église gothique Notre-Dame de Bonne-Espérance de Vilvorde, en Brabant flamand, a retrouvé le chef-d’œuvre du peintre belge Jean-François Portaels (photo), qui vient d’être restauré. L’administration communale a veillé à sa restauration à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Portaels, à Vilvorde le 30 avril 1818. Décédé à Schaerbeek en 1895, cet artiste peintre remporta notamment le Grand Prix de Rome (1842) et réalisa aussi deux vastes compositions religieuses à connotation symbolique pour l’église Saint-Jacques-sur-Coudenberg à Bruxelles (1885-1886).

Jean-François Portaels réalisa en 1852 l’œuvre imposante qu’il offrit à l’église gothique Notre-Dame de Bonne-Espérance de sa commune natale. Il s’agit d’un triptyque. Le panneau central représente la visite que rendit Marie, enceinte de Jésus, à sa cousine Elisabeth. Sur les deux panneaux latéraux, Portaels a représenté Saint Pierre et Jean Baptiste.

L’œuvre de Portaels n’est pas seulement de grand format, mais aussi de qualité, soulignait lors de sa réinstallation dans l’église l’échevin Johan Serkeyn. "En son temps, Jean-François tenait une grande place dans l’art de la peinture belge. Au fil du temps, il a été un peu oublié, sauf à Vilvorde. Une grande œuvre, mais aussi une bonne œuvre".

Pendant un an, les restaurateurs ont œuvré à restituer les couleurs d’origine du triptyque. La poussière et les vieilles couches de vernis ont été enlevées de la toile, afin de faire ressortir la palette de couleurs d’origine.

L’œuvre peut à nouveau être admirée à Notre-Dame de Bonne-Espérance de Vilvorde, juste devant l’autel au fond de l’église. "Cette toile a été réalisée alors que Portaels était au sommet de son art", indiquait encore l’échevin Serkeyn.