Knokke va utiliser ses caméras pour lutter contre les crottes de chien

La commune balnéaire de Knokke-Heist a un nouveau plan pour lutter contre les indésirables crottes de chien. La police locale et les fonctionnaires administratifs utiliseront dorénavant les images filmées par les caméras de surveillance pour identifier, et dès lors sanctionner, les propriétaires de chien qui ne nettoient pas les déjections de leur animal.

Le bourgmestre de Knokke-Heist, Maurice Lippens, a présenté son nouveau plan d’action contre les déjections de chien.

Lors des prochains mois, les fonctionnaires chargés des sanctions communales administratives (SAC) et la police locale vont effectuer des contrôles supplémentaires. Ils utiliseront notamment les images des 20 caméras de surveillance de la commune, via lesquels des captures d’écran seront prises pour identifier et sanctionner les personnes qui ne nettoient pas les crottes laissées par leur animal.

Ce n’est pas la première fois que Maurice Lippens élabore un plan pour lutter contre les déjections canines. En 2011, il avait proposé d’élaborer une banque de donnée reprenant l’ADN de tous les chiens, une déjection pouvant dès lors, après analyse, mener au propriétaire de l’animal.