Le commanditaire de l'assassinat du châtelain de Wingene condamné à 27 ans de prison

Le tribunal correctionnel de Bruges a condamné, mercredi, André Gyselbrecht à 27 ans de prison pour l'assassinat de Stijn Saelens, dit le châtelain de Wingene. Le médecin de Ruiselede avait commandité l'assassinat de son beau-fils. Le ministère public avait réclamé 30 ans de prison et 15 ans de mise à disposition.
Foto Kurt bvba, Foto Kurt

Stijn Saelens a été abattu le 31 janvier 2012 dans son château de Wingene. Son beau-père André Gyselbrecht avait immédiatement été suspecté d'être le commanditaire de l'assassinat.

André Gyselbrecht avait porté plainte contre son beau-fils pour inceste. Il ne supportait pas non plus les projets de Stijn Saelens de partir en Australie.

Durant des années, André Gyselbrecht a prétendu qu'il n'avait voulu que donner une leçon à son beau-fils. Il aura finalement avoué les faits durant le procès. "C'était le dernier recours pour protéger mes petits-enfants. Ils étaient en danger", avait-il déclaré.

La défense de Gyselbrecht ira en appel

La défense d'André Gyselbrecht (67 ans) ira vraisemblablement en appel contre la condamnation de son client à 27 ans de prison. Me Johan Platteau estime que le tribunal n'a pas assez tenu compte de la situation difficile dans laquelle se trouvait le médecin de Ruiselede à ce moment-là.

"J'ai conseillé à mon client de faire appel. J'ai déjà traité 83 affaires d'assassinat et je n'ai jamais défendu quelqu'un qui a fait de son mieux durant sa vie", explique Me Platteau.