Albert II doit subir quelques examens médicaux

Le roi, âgé de 83 ans, devait subir ce jeudi aux Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles, certains examens médicaux en raison d’un rétrécissement (sténose) de la valve aortique. Cela permettra de lui donner par la suite "une thérapeutique adaptée", indique le Palais royal dans un communiqué.

Les examens passés ce jeudi par Albert II permettront de déterminer quel traitement le roi doit suivre par la suite. Il souffre en effet d’un rétrécissement de la valve aortique, qui est l'une des principales valves du cœur, située entre le cœur et l'aorte.

Le père de l’actuel roi Philippe avait déjà eu des problèmes cardiaques par le passé. En l’an 2000, il était ainsi opéré à l’hôpital Notre-Dame d’Alost, en Flandre orientale. A l’époque, le souverain avait subi un quadruple pontage en raison d’une sténose artérielle coronaire.

Albert II fêtera son 84e anniversaire en juin.