La princesse Anne présente à la Commémoration du raid sur Zeebrugge

La princesse Anne d'Angleterre a participé ce samedi à une cérémonie de commémoration à Zeebrugge. L'objectif de la marine britannique avec le raid de Zeebrugge était de bloquer les sous-marins allemands, qui avaient pour base le port intérieur de Bruges. Le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA), le ministre fédéral de la Défense Steven Vandeput (N-VA) et le Secrétaire d’Etat à la Mer du Nord Philippe De Backer (Open VLD) participaient également à la cérémonie de commémoration.

La princesse Anne a officiellement inauguré samedi à Bruges l'exposition "1914-1918 - La Bataille pour la Mer du Nord" consacrée au raid mené voici un siècle, le 23 avril 1918, par la marine britannique sur Ostende et Zeebrugge.

Le 23 avril 1918, jour de la Saint Georges, la Royal Navy entreprenait une des plus importante offensive militaire en mobilisant 136 navires afin d'attaquer les ports de Zeebrugge et Ostende. Quelque 176 marins britanniques ont été tués lors de cette opération tandis que 49 étaient portés disparus. Onze "Victoria Crosses", la plus haute distinction militaire britannique, ont également été décernées à cette occasion pour acte de bravoure. Il est rare qu'autant de décorations ont été remises pour une seule bataille. Ces médailles sont réunies pour la première fois depuis un siècle.

La princesse Anne a ensuite visité l'exposition guidée par le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé. Le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA) et le secrétaire d'État à la Mer du Nord Philippe De Backer (Open VLD) étaient également présents. Une délégation allemande avait aussi fait le déplacement. L'ensemble des officiels présents ont reçu une réplique en miniature de la plaquette portant le nom du sous-marin allemand récemment découvert au large d'Ostende.

La princesse Anne et son époux l'amiral Tim Laurence ont ensuite signé le livre d'or de même que le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Armin Laschet. Un arrière-petit-fils de Winston Churchill avait également fait le déplacement.