Les absences pour maladie de courte durée sont en diminution

Plus de 450.000 travailleurs qui se sont absentés moins d’un an pour maladie ont reçu une indemnité de maladie en 2017. C’est ce qui ressort des chiffres de l’INAMI (Institut national d'assurance maladie-invalidité). Cela équivaut à une diminution de 10% par rapport à 2016. Le nombre de jours de maladie a chuté de plus de 7%. C’est une information révélée par la VRT.

Ces chiffres ne concernent que les travailleurs salariés et pas les indépendants. Plus de 450.000 travailleurs qui se sont absentés moins d’un an pour maladie ont reçu une indemnité de maladie l’an dernier. Pour être précis il ne s’agit pas du nombre total de travailleurs qui se sont absentés pour maladie durant moins d’un an.

En effet, les ouvriers continuent de toucher leur salaire de leur employeur, durant les deux premières semaines de maladie, alors que les employés le touchent durant la premier mois de maladie.

Ce n’est qu’ensuite qu’ils touchent leur indemnité maladie et sont inclus dans les statistiques de l’assurance maladie.

Le nombre de jours de congé maladie des personnes qui se sont absentées durant une courte période et qui touchent une indemnités ne fait que diminuer ces dernières années. Mais cette diminution a été plus significative l’année dernière.

D’après la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Maggie De Block (Open VLD) c’est l’effet des mesures prises par le gouvernement. "Depuis le 1er janvier 2016, le médecin ne doit plus seulement indiquer la date du début de l’incapacité de travail sur le certificat médical du patient mais aussi la fin", déclare Maggie De Block. "Cela a fait l’objet d’une enquête et en effet on a remarqué que le nombre de jours de congé maladie diminuaient".

En outre la "réévaluation ciblée des dossiers d'incapacité de travail" est en place depuis avril 2016, les parcours de réintégration sont entrés en vigueur depuis le 1er décembre 2016 et des questionnaires ont été envoyés au printemps 2017.