La Belgique affiche un des taux d'endettement les plus élevés de l'Union

La Belgique affichait à la fin de l'année 2017 un ratio de dette publique par rapport au PIB de 103,1%, un des taux les plus élevés de l'Union européenne, selon les données d'Eurostat, l'office statistique européen, publiées lundi. Seuls trois pays affichent un ratio plus élevé: la Grèce (178,6%), l'Italie (131,8%) et le Portugal (125,7%). Les plus faibles ratios ont été relevés en Estonie (9%), au Luxembourg (23%) et en Bulgarie (25,4%).

De manière générale, le ratio de la dette publique par rapport au PIB a reculé dans la zone euro, atteignant une moyenne de 86,7% à la fin 2017, contre 89% à la fin 2016. Dans l'Union européenne (UE28), il est passé de 83,3% à 81,6%.

Concernant le ratio du déficit public par rapport au PIB, il a baissé dans la zone euro, passant de 1,5% en 2016 à 0,9% en 2017. Dans l'UE28, il est passé de 1,6% à 1%. Malte (+3,9%), Chypre (+1,8%) et la République tchèque (+1,6%) ont affiché un excédent public tandis que la Slovénie a atteint un solde budgétaire à l'équilibre. Les déficits les plus faibles ont été relevés en Irlande et en Estonie (-0,3% chacun).

Ces données relatives au déficit et à la dette des administrations publiques européennes ont été relevées sur la base des chiffres déclarés par les États membres lors de la première notification de 2018 pour les années 2014 à 2017, dans le cadre de l'application de la procédure concernant les déficits excessifs (PDE).