Des activistes perturbent un spectacle d’otaries au zoo d’Anvers

Un spectacle d'otaries au zoo d'Anvers a été perturbé dimanche par un mouvement de protestation d'activistes défendant la cause animale. La police s'est déplacée et a procédé à l'interpellation de trois personnes. Le zoo d’Anvers a décidé d’annuler ses représentations durant les trois prochains jours pour permettre au calme de revenir.

Une vidéo mise en ligne sur internet (voir ci-dessous) témoigne d'un spectacle interrompu par trois activistes. Ceux-ci se sont présentés devant les spectateurs en hissant des pancartes stipulant "Stop aux spectacles animaliers".

Le public a réagi en huant les militants. Un spectateur, déçu et énervé par l'intervention, s'en est pris à une des activistes, qui a perdu l'équilibre et est tombée à l'eau. Les trois militants ont finalement fait l'objet d'une arrestation administrative pour trouble à l'ordre public.

Annulation des prochaines représentations

A la suite de cet incident, le zoo d’Anvers a décidé d’annuler les spectacles d'otaries durant les trois prochains jours pour permettre au calme de revenir. Les responsables du zoo ont dit regretter que les activistes n'aient pas tenté d'abord de faire entendre leur critique par un autre moyen.

"Certains entraînements sont utiles pour des raisons médicales, afin d'examiner la gueule et les oreilles des animaux, par exemple. Nous désirons toutefois engager le dialogue par rapport aux représentations. Nous sommes sensibles aux droits des animaux et sommes toujours ouverts aux suggestions."

Mme Segers a en outre rappelé que les otaries sont des animaux carnassiers et que l'action n'était donc pas sans danger.