La Flandre débloque 1 million d'euros pour l'aide aux réfugiés palestiniens

Geert Bourgeois effectue depuis hier une visite de trois jours en Palestine et en Israël. Son voyage a débuté à Ramallah, où le ministre-président flamand a déposé une couronne sur la tombe de l’ancien président, Yasser Arafat. Geert Bourgeois a dans la foulée annoncé un soutien de près d’un million d’euros en faveur de l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens. Trois projets culturels vont également bénéficier d’une aide financière de 100.000 euros.

La visite du ministre-président flamand intervient dans un contexte sensible, alors que les Etats-Unis s’apprêtent à ouvrir leur ambassade à Jérusalem, désormais reconnue comme capitale d’Israël par les autorités américaines.

"Je suis, tout comme la Flandre et l’Union européenne, pour une solution impliquant deux Etats, avec Jérusalem comme capitale partagée. C’est l’unique solution durable", a-t-il commenté au micro de la VRT.

1 million pour l’UNRWA

Geert Bourgeois (N-VA), également compétent pour la politique étrangère, a annoncé ce dimanche avoir débloqué 979.000 euros en faveur de l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens.

"Le travail de l’UNRWA est d’une importance vitale pour la sécurité et le développement de la région. Le partenariat flamand avec l’UNRWA est aussi, en premier lieu, une contribution à la paix et à la stabilité au Moyen-Orient", indique-t-il dans un communiqué.

Le partenariat entre la Flandre et l’agence onusienne a été mis en place en 2004. Depuis début 2018, l’UNRWA a été amputée de 100 millions d’euros, suite au retrait du financement américain. Les autorités flamandes ont dès lors tenu à participer à la campagne lancée pour contrer ce manque de moyens.

Echange culturel

Ce dimanche matin, le ministre-président flamand a été reçu par le Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah. Il s’est également rendu au festival "Under Construction", un évènement palestino-flamand, sa visite en territoires occupés étant principalement axée sur des projets culturels et des programmes d’échange.

Geert Bourgeois y a visité une foire aux livres, ainsi qu’une école de musique. Il a par ailleurs assisté à la diffusion d’un film flamand.

Lors de sa visite, le ministre-président annoncé le financement de trois projets culturels palestiniens, à niveau de 100.000 euros. Les trois associations qui se partagent cette somme sont l’asbl Connexion, le Palestinian Circus, et l’école de musique al Kamandjati.

Ce dimanche après-midi, Geert Bourgeois se rend à Tel-Aviv pour la suite de son voyage.