Les Belges Charlotte Wajnberg et Marianne Croux en finale du Reine Elisabeth

Les solistes sopranos belges Charlotte Wajnberg et Marianne Croux accèdent à la finale du Concours Reine Elisabeth, dédié au chant, après avoir été sélectionnées par le jury à l'issue des demi-finales organisées vendredi et samedi à Bruxelles. Le président du jury, Arie Van Lysebeth, a annoncé vers minuit samedi soir les noms des 12 finalistes sélectionnés parmi les 24 demi-finalistes, à l'issue de deux jours d'épreuve sous forme de récital avec accompagnement piano.

Les deux solistes belges Charlotte Wajnberg (28) et Marianne Croux (27) ont été retenues pour participer à la finale du prestigieux concours du 10 au 12 mai.

Marianne Croux dispose en fait de la double nationalité franco-belge, elle est née en France mais elle a vécu les vingt premières années de sa vie en Belgique, en province du Luxembourg, dans la région de Marche-en-Famenne. Elle a ensuite étudié à Paris où elle a obtenu un Master en Musique, délivré par le Conservatoire National Supérieur National de Musique et de Danse.

Elle a expliqué après sa prestation avoir essayé d'oublier qu'il s'agissait d'un concours. "J'avais vraiment envie de présenter une belle musique, de partager ce moment avec Florence Boissolle (accompagnatrice piano), avec le piano et tout le monde dans le public", a-t-elle déclaré.

Charlotte Wajnberg est Anversoise, diplômée d'un Master en Musique de la Haute école Artesis à Anvers. Elle est accompagnée par son mari, le pianiste Aaron Wajnberg, qui est à la tête du département piano du conservatoire de la métropole flamande.

"Tout s'est bien passé, au début j'étais assez stressée, mais lors des deux derniers morceaux j'ai vraiment gagné en puissance", a-t-elle commenté sur les ondes de la radio Klara (VRT).

Ces deux solistes seront en lice avec Ao Li (30, Chine), German Enrique Alcantara (30, Argentine), Sooyeon Lee (29, Corée du Sud), Danylo Matviienko (27, Ukraine), Rocio Perez ( 27, Espagne), Eva Zaïcik (30, France), Héloïse Mas (30, France), Alex DeSocio (30, USA), Yuriy Hadzetskyy (25, Ukraine), Samuel Hasselhorn ( 27, Allemagne). Lors de leur prestation en finale, du 10 au 12 mai, les candidats seront accompagnés par l'Orchestre Symphonique de la Monnaie.

Le Concours Reine Elisabeth est organisé selon un cycle sur quatre années où l'épreuve est successivement consacrée au violon, au piano, au violoncelle et au chant. La session de chant en 2018 est plus courte que la dernière organisée en 2014 suite à une réflexion menée par le concours qui a choisi de s'aligner sur les autres concours de chants qui ne durent qu'environ une semaine.