Un politicien anversois victime d'un piratage de ses photos intimes

Aimé Schrauwen (23 ans), vice-président des "Jong VLD Antwerpen" a été la victime d’un chantage sur internet. Des cybercriminels menaçaient de diffuser ses photos intimes notamment des photos de lui nu, prises dans le passé, s’il ne leur versait pas la somme de 5.000 euros.

Les cybercriminels avaient obtenus ces photos grâce à un lien qu’ils lui avaient envoyé. Lorsque Aimé Schrauwen a cliqué sur ce lien, toutes ses données y compris les images de son historique Skype ont été piratées. Le jeune politicien a raconté sa mésaventure, mercredi soir, lors de l’émission “Van Gils & gasten” (VRT).

Le vice-président des jeunes libéraux d'Anvers est d'habitude très prudent et refuse de communiquer sur internet avec des inconnus. Mais, cette fois, il avait été mis en confiance par une personne qui se faisait passer pour la gérante d’un salon de beauté qui voulait discuter politique avec lui.

Dès qu’il a eu cliqué sur le lien envoyé par cette personne, toutes ses données ont été copiées et il a été victime d’une tentative de chantage. On le menaçait de diffuser ses photos intimes.

Finalement il a décidé de refuser de payer et a prévenu ses proches.