Une querelle entre deux familles à l'origine du coup de feu à la gare du Midi

Une dispute entre deux familles, au cours de laquelle un coup de feu a été tiré, serait à l'origine de l'incident qui a suscité une vague de panique mercredi à la gare de Bruxelles-Midi. "L'auteur est activement recherché", indique jeudi le parquet de Bruxelles. Un juge d'instruction a été saisi pour "menace par gestes et emblèmes et port d'arme à feu prohibé".

L'incident s'est produit mercredi, peu avant 17h00. La déflagration provoquée par le coup de feu a suscité la panique parmi les voyageurs qui se sont précipités vers la sortie, guidés par la police et les agents de Sécurail. Des militaires et des ambulances ont également été déployés sur place.

De premiers éléments laissaient penser qu'il s'agissait d'un pétard, mais les images des caméras de surveillance montrent qu'un homme muni d'une arme a bel et bien fait feu en direction du sol dans le hall d'accueil. Le suspect a ensuite quitté les lieux.

"Plusieurs témoins ont été entendus", précise la porte-parole du parquet de Bruxelles, Ine Van Wymersch. "Il semble qu'une querelle vieille de plusieurs années entre deux familles soit à l'origine de l'incident.

Le suspect a été identifié. Il est activement recherché. Entre-temps, son arme a également été retrouvée", conclut-elle.