Près de 35.000 Belges exercent un flexi-job

Lancés le 1er décembre 2015 dans l’horeca, les flexi-jobs ont été étendus au commerce et aux pensionnés depuis le 1er janvier 2018. Cette mesure a un impact considérable, s'est félicité ce samedi le Secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale, Philippe De Backer, lors de la visite d'un marché à Anvers (photo). Près de 35.000 Belges occupent en effet désormais un flexi-job leur permettant de gagner un revenu complémentaire soumis à un régime avantageux.

La mesure des emplois flexibles a été lancée le 1er décembre 2015 dans le secteur Horeca et permet de ne pas payer d'impôt supplémentaire sur les heures prestées en flexi-job. La condition était de travailler au moins à quatre cinquièmes chez un employeur principal.

Début 2018, le dispositif a été étendu aux commerces et aux pensionnés. Ces derniers ne doivent pas fournir la preuve d’une activités principale. Avec 33.551 flexi-jobbers, la Belgique en compte désormais trois fois plus que début 2016.

Le commerce en compte 1.865. Au total, 2.268 pensionnés occupent un flexi-job.