Brussels Airlines déconseille aux voyageurs de se rendre à l'aéroport

La compagnie aérienne belge, dont les pilotes organisent une action de grève ces lundi et mercredi, a placé un maximum de personnel dans ses centres d’appel ce dimanche, afin de pouvoir aider les passagers affectés par l’annulation de vols. Lundi aussi, les centres d’appel se tiendront à la disposition des passagers. Brussels Airlines déconseille aux voyageurs de se rendre à Brussels Airport.

Plus de 400 vols de Brussels Airlines seront annulés au total pendant les deux jours de grève des pilotes. Ce qui affectera plus de 63.000 passagers. "Ces derniers jours, nous avons pu joindre entre 45.000 et 50.000 passagers", indique Kim Daenen de Brussels Airlines.

Pour tenter d’aider le reste des voyageurs affectés par l’annulation de vols, la compagnie aérienne belge ouvrait ce dimanche cinq centres d’appel. Lundi également, les centres d’appel réquisitionneront un maximum de personnel. "Cela n’a donc pas de sens de se rendre à l’aéroport", met en garde Kim Daenen. "A l’aéroport nous ne pourrons aider de longues files de passagers, parce que nous avons justement placé un maximum de personnel dans les centres d’appel".

Ce lundi, la direction de Brussels Airlines et les syndicats tenteront à nouveau de mettre un terme à la grève des pilotes. La nouvelle proposition de la compagnie se concentre sur la restauration d’un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. La direction espère parvenir ce lundi à un accord.

Quoi qu’il en soit, la grève se poursuivra de toute façon mercredi. "La grève a été annoncée pour lundi et mercredi. Nous avons alarmé 63.000 passagers. En tant que compagnie, il faut prendre ses responsabilités et annuler les vols. Nous ne pouvons à nouveau ouvrir ces vols", précise la porte-parole.

La grève ne nuit pas seulement à l’image de la compagnie aérienne belge, mais aussi à sa santé financière. Elle perd environ 4,7 millions d’euros par jour de grève.