Le baryton Samuel Hasselhorn remporte le Reine Elisabeth de chant

Le baryton allemand de 28 ans, qui donnait son récital final ce samedi soir au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (photo), s’est vu décerner le Premier prix du Concours musical international Reine Elisabeth de Belgique, consacré cette année au chant. La soprano franco-belge Marianne Croux, qui chantait également samedi soir, a remporté le Sixième prix. L’Anversoise Charlotte Wajnberg, qui fait partie des six lauréats non-classés, a reçu par contre le prix du public de Klara, la chaine de radio culturelle de la VRT.

Vers minuit moins quart, samedi soir, le président du jury Arie Van Lysebeth proclamait les résultats de la finale du Concours Reine Elisabeth de chant, dans la salle Henri Le Bœuf du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, encore remplie de spectateurs. Le baryton allemand Samuel Hasselhorn (28 ans, photo) remportait le Premier prix.

"Je suis très satisfait et heureux", déclarait le lauréat, né en 1990 à Göttingen, en Allemagne. "Je tiens à remercier ma famille et mon épouse, qui étaient merveilleuses, et bien sûr tous ceux qui ont regardé." Le jeune baryton, qui sera papa cet été, avait convaincu le public par l’intelligence et la sensibilité de son interprétation, sa voix chaleureuse, sa présence en scène.

Le deuxième prix était décerné à la mezzo-soprano française Eva Zaïcik, l’une des favorites du public et des critiques. Le troisième prix allait au Chinois Ao Li, la basse qui avait convaincu jeudi soir lors de sa prestation finale. La soprano espagnole Rocio Pérez recevait le quatrième prix, sous les acclamations du public, et la mezzo-soprano française Héloïse Mas remportait le cinquième prix. Elle possède l’une des voix les plus originales de cette édition du Concours.

Enfin, la soprano franco-belge Marianne Croux (photo) - qui a passé les 20 premières années de sa vie en Belgique francophone - a remporté le sixième prix du Concours, ainsi que le prix du public de la chaîne culturelle de radio Musiq'3 (RTBF).

L'autre soprane belge sélectionnée pour la finale, l’Anversoise Charlotte Wajnberg (photo), repart avec le prix du public décerné par la radio flamande Klara (VRT).

Au total, 12 candidats participaient à la finale qui s'est déroulée du 10 au 12 mai au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en présence de la reine Mathilde. Le jury décerne six prix. Le concours prestigieux, qui s'adresse aux musiciens de moins de 30 ans (32 ans pour le chant), alterne des éditions consacrées au chant, au violon, au piano ainsi qu'au violoncelle depuis 2017. L'édition 2019 sera dédiée au violon.