Facebook diffusera les avis de recherche d’enfants disparus en Belgique

Le réseau social Facebook va dorénavant publier les Child Alerts déclenchées par les autorités judiciaires belges dans le fil d'actualités de ses utilisateurs belges. C’est ce qu’a annoncé mardi le réseau social, dans les locaux de la Fondation Child Focus à Bruxelles. La Belgique est ainsi le 17e pays à collaborer avec Facebook pour la diffusion d'avis de recherche d'enfants dont la disparition est inquiétante. Ceci devrait accroître les chances de retrouver plus rapidement les jeunes disparus.

Child Alert est un système géré par la Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités Child Focus qui peut être activé par un magistrat en cas de disparition d'un enfant dont la vie est en danger immédiat. Il vise à avertir les citoyens le plus rapidement possible en multipliant les canaux de diffusion: télévision, applications mobiles, courriels, panneaux dynamiques sur les autoroutes et, à partir de ce mardi donc, Facebook.

Depuis son lancement en février 2011, le mécanisme n'a été déployé qu'à deux reprises. Le 20 décembre 2011, il a servi à retrouver un jeune homme de 19 ans disparu à Wanze (province de Liège). Le 8 février 2014, il a permis de retrouver en 45 minutes deux enfants originaires de Heers (province de Limbourg).

Les familles dont un membre a disparu recourent souvent d'elles-mêmes aux réseaux sociaux pour appeler à l'aide. En collaborant directement avec Facebook, Child Focus veut donner encore plus de visibilité aux alertes les plus exceptionnelles et impliquer un maximum de personnes.

Concrètement, l'entreprise américaine relayera le message dans les actualités de ses utilisateurs belges, avec une photo de l'enfant ainsi que toutes les informations pertinentes. Les internautes pourront partager l'avis afin d'en accroître la portée. "Nous espérons ne jamais avoir à utiliser cet outil, mais le cas échéant, nous espérons qu'il aidera à retrouver rapidement les enfants disparus, pour qu'ils puissent à nouveau être avec leur famille", a déclaré Emily Vacher, directrice "Trust et Safety" chez Facebook.