Un tremblement de terre a secoué le Limbourg la nuit dernière

Un tremblement de terre de magnitude 3,1 sur l’échelle de Richter s'est produit la nuit de vendredi à samedi dans la province de Limbourg, à la frontière avec les Pays-Bas, indique l'Observatoire royal de Belgique. Ce dernier appelle samedi les personnes qui l'ont (ou non) ressenti à lui faire part de leur témoignage.

La terre a tremblé peu avant 00h45. L'épicentre du séisme se situe selon l'Observatoire à 8,6 km de profondeur à Molenbeersel, section de la commune de Kinrooi. Différents internautes ont affirmé sur Twitter avoir ressenti les secousses.

L'Observatoire royal de Belgique invite d'ailleurs les personnes qui les ont ou non ressenties à lui faire part de leur témoignage sur le formulaire d'enquête en ligne disponible sur www.seismologie.be. "Ces enquêtes constituent une source précieuse d'information pour l'étude des tremblements de terre dans nos régions", justifie-t-il.

Contrairement à la région de Groningue, dans le nord des Pays-Bas, où les tremblements de terre sont la conséquence de l'extraction de gaz, les séismes dans le Limbourg ont une origine naturelle. Ils sont le résultat de mouvements dans la croûte terrestre causés par des forces tectoniques sur les bords des plaques.

D’après Frank Deboosere, le monsieur météo de la VRT, ce genre de séisme a lieu plus souvent qu’on ne le pense. Celui d’hier a toutefois davantage été ressenti, car son épicentre n’était pas aussi profond. "Ça ressemble un peu à un métro qui passe par là", explique-t-il, ajoutant que notre pays reste un lieu sûr en terme de tremblements de terre.