Les autoroutes flamandes passent du jaune-orange au blanc bleuté

L’éclairage des autoroutes du nord du pays ne sera bientôt plus jaune-orange. Cette année encore, il passera à une lumière bleu-blanche, qui favorise, selon le ministre flamand de la Mobilité, la visibilité et donc la sécurité routière. Ben Weyts (N-VA) a dans ce cadre chargé des entrepreneurs de transformer tous les réverbères afin qu’ils répondent à un éclairage LED moderne. L’objectif est d’améliorer la visibilité, et donc la sécurité routière. Les nouvelles lumières permettront en outre une économie sur les coûts énergétiques et une diminution des émissions de CO2.

D’après le ministre de la Mobilité Ben Weyts, le nouvel éclairage aboutira à une épargne de 4 millions d’euros par an, et de 40 tonnes de CO2. "Dans 6 ans, nous aurons totalement récupérer notre investissement", souligne-t-il.

Les actuelles lumières qui éclairent les autoroutes flamandes sont générées par des lampes à vapeur de sodium. Cette technologie serait toutefois désuète, et implique des coûts d’entretien élevés. Elle sera dès lors remplacée par une technologie LED.

Les travaux de remplacement seront lancés cette année encore. La lumière LED permettra une diminution des installations d’éclairage, et un bénéfice énergétique de 25% environ. Sa durée de vie est par ailleurs plus longue, ce qui implique que les ampoules devront moins souvent être changées.

La transformation de la totalité du réseau coûtera entre 16 et 20 millions d’euros, et prendra 4 ans.