Chargement lecteur vidéo ...

La protection de mineurs pas respectée dans l’affaire Mawda

Dans la camionnette qui transportait la petite Mawda et sa famille se trouvaient également trois mineurs non accompagnés qui auraient dû bénéficier d'une protection des Services des tutelles, mais cela n'a pas été le cas. La police de Mons a mis l’Office des étrangers et la police judiciaire au courant de la situation, mais pas le Service des tutelles, qui dépend de la Justice. Elle explique que c'est faute d'avoir pu trouver un interprète.