Des arbres de paix pour marquer le centenaire de la fin de la Grande Guerre

Dans 22 communes de la province du Limbourg, des arbres de paix seront plantés à l’automne pour commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. C’est une idée de l’Agence flamande pour la Nature et les Forêts. Pareils arbres avaient déjà été plantés dans la région il y a 100 ans, à la fin de la Grande Guerre.

Après la Première et la Seconde guerres mondiales, des arbres ont été plantés en de nombreux endroits de Belgique pour célébrer le retour à la paix. A Hamont-Achel, dans le Limbourg, un de ces arbres existe encore.

"C’est un très beau tilleul qui a été planté en 1919", indique Valerie Evers de l’Agence pour le patrimoine immobilier. "Il se dresse près du kiosque sur la Place Michiels, à côté des anciennes pierres sur lesquelles on montait pour annoncer une nouvelle aux citoyens".

Hamont-Achel sera l’une des 22 communes du Limbourg qui vont planter de nouveaux arbres de paix, à l’automne. Dans le parc ou sur la place - le choix de l’emplacement exact n’a pas encore été arrêté.

Des arbres oubliés

Il y a certainement encore 14 arbres de paix conservés en province du Limbourg. Mais l’Agence pour le patrimoine immobilier estime que leur nombre est plus grand.

Elle demande aux citoyens qui connaitraient l’existence et l’emplacement de ces arbres de les signaler par e-mail à l’adresse : herdenkingsbomen@onroerenderfgoed.be