Orages et inondations : "L’heure de pointe la plus encombrée de l’année"

Des orages et de grosses chutes de pluie survenus ce jeudi matin en divers endroits du pays ont entrainé des inondations locales, mais aussi ralenti la circulation routière, notamment sur les autoroutes de Flandre occidentale et du Limbourg. L’heure de pointe aura ainsi été la plus embouteillée de cette année, avec jusqu’à 410 kilomètres de bouchons vers 8h30 pour l’ensemble de la Belgique. "C’est un record pour cette année calendrier", indiquait Hajo Beeckman, le spécialiste Circulation de la VRT.

Dans la région des Ardennes flamandes, les pompiers ont été appelés à plusieurs reprises ce jeudi matin. Notamment à Renaix, Oudenaarde et Kruishoutem. Dans cette dernière localité, plusieurs rues étaient inondées de coulées de boue.

"Vers 7h30 ce matin, nous avons reçu plusieurs appels d’habitants de Kruishoutem", précisait Wendy Verhulle de la police locale. "De l’eau et de la boue ont coulé des champs voisins vers la rue. Nos équipes se sont rendues sur place, avec les pompiers".

A Ostende (Flandre occidentale) , les pompiers ont été appelés pour plusieurs caves inondées. La situation était cependant moins grave que le week-end passé. Dans la région côtière de Knokke-Heist, il a également beaucoup plu. Plusieurs rues ont été momentanément sous eau.

Et à Kasterlee (photo archives), en Campines anversoises, un parking de supermarché a été inondé.

Nouvelles inondations dans le Tournaisis

La région de Tournai (Hainaut) a été frappée jeudi matin par des pluies diluviennes, sans orage toutefois. Peu après 7h, les services de secours de Wallonie picarde sont intervenus dans les villages de Béclers, Mourcourt et Barry pour des routes inondées, des coulées de boue sur la voirie ainsi que des caves submergées.

A 9h, les opérations de nettoyage étaient toujours en cours. Aucun accident n'était à déplorer.