Près de 7.000 inscrits pour les examens de médecine et dentisterie

La réforme en profondeur de l'examen d'entrée imposé en Flandre aux candidats médecins et dentistes n'a visiblement pas effrayé les jeunes étudiants, comme on avait pu le craindre. Pas moins de 5.700 d'entre eux se sont inscrits pour l'épreuve de médecine et 1.227 pour celle de dentisterie, a indiqué ce jeudi au Parlement flamand la ministre de l'Enseignement, Hilde Crevits. Pour la première fois ces examens seront tenus séparément.
© BSIP / Reporters

Les épreuves auront respectivement lieu les 3 et 4 juillet à Brussels Expo. Le nombre de lauréats sera de 1.102 pour les sciences médicales et de 135 pour la formation de dentiste.

Les examens révisés doivent être mieux adaptés au contenu des cours de l'enseignement secondaire et passeront au système du numerus fixus, par lequel seuls les participants les mieux classés du programme pourront entamer les études de médecine et de dentisterie.

L'an dernier, 6.300 candidats avaient participé à l'examen d'entrée, à l'époque commun aux deux formations. Cette année, les deux examens sont donc organisés séparément.

"Nous constatons que l’examen d’entrée n’attire pas moins de futurs étudiants. Au contraire. Nous voyons que l’examen pour les médecins autant que celui pour les dentistes attirent beaucoup de candidats. Ma crainte était avant tout qu’il y aurait moins d’intérêt pour l’examen de dentisterie, alors que nous avons réellement besoin de beaucoup de dentistes pour le futur", expliquait la ministre Hilde Crevits (photo archives) à la VRT.