La recette de biscuits de la Grande Guerre retrouvée à Meise

Une recette de biscuits datant de la Première Guerre mondiale et que l’on croyait perdue, a été retrouvée à Meise, en Brabant flamand. A l’époque, les enfants de la région recevaient des biscuits spéciaux pour contrecarrer le manque de nourriture. A l’issue d’une longue recherche, la recette a refait surface et les biscuits pourront à nouveau être confectionnés, indique ce cercle d’histoire local.

Après que les Allemands aient envahi la Belgique au début de la Première Guerre mondiale, peu de nourriture fut encore importée dans notre pays et l’occupant réquisitionna une grande partie des vivres existantes. Il ne fallut que quelques mois pour voir apparaître une pénurie de nourriture.

Pour que les enfants aient tout de même assez à manger et gardent assez de forces, les boulangers de Meise confectionnèrent des "biscuits de guerre". "Ils étaient faits de farine de seigle et de miel. Ce qui les rendraient particulièrement nourrissants. C’était nécessaire pour donner de l’énergie aux enfants pendant toute la journée", explique Frans Kerremans qui prépare maintenant ces biscuits, dont la recette a été retrouvée.

Longue recherche

L’histoire de ces biscuits de guerre n’avait jamais été perdue, mais bien leur recette. "C’était une époque que l’on préférait oublier. Dès que la guerre fut terminée, on avait rangé la recette dans une armoire. Plus personne ne l’en avait ressortie", indique Eric Van Baelen du cercle d’histoire local Berla.

"Puis je me suis mis à la recherche de ces biscuits. J’ai parcouru toute la Flandre, d’écoles de boulangerie aux cercles d’histoire locaux, mais je n’ai rien trouvé. Jusqu’à ce que je croise un professeur en boulangerie de l’Agence pour la formation d’entrepreneurs Syntra. Il connaissait un boulanger de Malines qui possédait encore sur un bout de papier dans ses archives une recette de biscuit au miel d’il y a cent ans", précise Eric Van Baelen.