Maxime Anciaux - All rights reserved

8.000 emplois supplémentaires dans les soins en Flandre

Le projet d’accord conclu pour le secteur des soins de santé entre le gouvernement flamand, les syndicats et les employeurs révèle qu’un nombre important d’emplois seront créés les trois prochaines années dans ce secteur en Flandre. Ils serviront avant tout à créer de nouvelles possibilités d’accueil, notamment pour les personnes âgées ou celles qui ont besoin de soins particuliers.

Le secteur des soins manque cruellement de main-d’œuvre qualifiée en Flandre. La pénurie de personnel se fait sentir à tous les niveaux, comme l’avait encore révélé il y a quelques mois un reportage de l’émission Pano (VRT) dans des maisons de repos. A l’époque, le ministre flamand du Bien-être, Jo Vandeurzen (CD&V), avait promis une amélioration.

Dans le nouveau projet d’accord sectoriel entre le gouvernement flamand, les syndicats et les employeurs, figure la création de quelque 8.000 emplois à temps plein au cours des trois prochaines années. Ces emplois serviront avant tout à créer de nouvelles possibilités d’accueil, que ce soit pour les personnes malades ou dans les maisons de repos.

"Tant dans les soins aux personnes âgées que dans le secteur des personnes souffrant d’un handicap, mais aussi pour les seniors qui ont besoin d’un encadrement, il y a un besoin criant d’offre supplémentaire. Nous allons devoir nous battre encore pendant des années pour réduire les situations les plus flagrantes de pression de travail", indique Mark Selleslach du syndicat chrétien.

Le projet d’accord prévoit que dès 2020 le personnel qui travaille notamment dans l’aide à domicile, l’aide aux personnes handicapées et l’aide à la jeunesse recevra une prime de fin d’année complète ou un treizième mois de salaire. La rémunération du travail flexible et à des heures irrégulières sera également augmentée.

L’accord doit encore être approuvé de façon définitive. Quelque 220.000 personnes travaillent actuellement dans le secteur des soins de santé en Flandre.