Des rénovations déjà nécessaires à la prison de Beveren

La prison de Beveren, en Flandre orientale, a ouvert ses portes il y a quatre ans seulement, mais une rénovation importante est déjà en cours au sein de l'établissement. Les sols de béton de 190 des 300 cellules doivent en effet être remplacés et des carrelages se détachent dans certaines douches. Les travaux ont débuté en mars dernier, indique le quotidien Gazet van Antwerpen. L’information a été confirmée à la VRT.

Le complexe pénitentiaire (photos) a été construit par le consortium Interbuild-BAM et a été inauguré en 2014. Il peut accueillir 300 détenus et était censé être à la pointe de la modernité. Pourtant, quatre ans plus tard, les sols de plus de la moitié des cellules doivent déjà être changés car ils comportent des trous et des bosses.

L'information a été confirmée par le service public fédéral Justice ainsi que par la Régie des bâtiments. "La rénovation des sols a débuté en mars dernier et durera jusqu’en septembre", indique Johan Vanderborght de la Régie des bâtiments. "Les travaux prennent beaucoup de temps, simplement pour ne pas déranger le bon fonctionnement de la prison".

Pendant les rénovations, les détenus sont déplacés dans d’autres cellules à l’intérieur de l’établissement de Beveren.

Les coûts seront pris en charge par le consortium Interbiuld-BAM. La CGSP Justice déplore cette situation: "Il est interpellant que (les pouvoirs publics) devront encore payer pendant 21 ans pour cet établissement et que déjà de tels problèmes structurels apparaissent", déclarait Robby De Kaey du syndicat socialiste.

NASTASSIA NICOLAIJ © REPORTERS