"Gabriël", une plate-forme contre l’islamophobie et l’antisémitisme

Deux hommes politiques anversois, Youssef Kobo (CD&V) et Joseph Steimetz (Open VLD) ont annoncé, mardi soir, lors de l’émission "De afspraak" (VRT), le lancement de la plate-forme "Gabriël" qui veut combattre l’islamophobie et l’antisémitisme. "Nous voulons mettre en contact de jeunes juifs et de jeunes musulmans" a déclaré Youssef Kobo. "On n'aime que ce qu'on connaît" a ajouté Joseph Steimetz.

Youssef Kobo, est né à Malines dans un famille Marocaine alors que Joseph Steimetz est un anversois de confession juive. Les deux hommes ont appris à se connaître en faisant de la politique au niveau local et sont même devenus amis. Ils sont parvenus à la conclusion que les membres de leur communauté respective avaient beaucoup en commun mais n’avaient que peu de possibilités de se rencontrer et d’entamer le dialogue.

"Dans le débat public ils sont systématiquement opposés les uns aux autres" a estimé Youssef Kobo. "On n'aime que ce qu'on connaît" a ajouté Joseph Steimetz. "Cette méconnaissance de l’autre crée des tensions que nous pourrions surmonter en dialoguant et en apprenant à mieux nous connaître".

Dans un premier temps, les deux hommes veulent faire se rencontrer de jeunes anversois au sein de "Gabriël."

"Tout le monde sera le bienvenu, bien sûr, mais l’accent sera mis sur la jeunesse juive et musulmane". Selon Youssef Kobo, il s’agira principalement d’organiser des réunions,  sans agenda trop strict. "Dans un second temps, des sorties pourraient être organisées par exemple vers le Musée Juif ou la Grande Mosquée."