La reine Mathilde soutient des micro start-ups à Gand

En visite à Gand, la reine Mathilde (photo, à dr.) a rencontré ce jeudi neuf chefs d’entreprises qui ont pu lancer leur start-up grâce à un microfinancement octroyé par l’organisme MicroStart, et réaliser ainsi leur rêve. La souveraine a évoqué les défis pour les nouvelles entreprises d’obtenir un capital de départ.

La visite de la reine Mathilde s'est déroulée au bar à café WAY où elle a été reçue par le bourgmestre de Gand, Daniël Termont. WAY a été fondé par Charlene De Buysere qui a pu obtenir un petit budget via MicroStart.

La jeune Gantoise a débuté avec un bar à café. Entretemps, elle est devenue championne dans l’art de faire du café. Ce jeudi, elle apprenait à la souveraine comment faire un parfait café-filtre, comme celui qui était populaire du temps de nos grands-mères.

Charlene n’avait pu obtenir de prêt d’une banque, mais l’organisme de microcrédit professionnel MicroStart - qui alloue des prêts jusqu’à 15.000 euros - lui a permis de réaliser son rêve.

Après avoir dégusté une tasse de café, la reine a rencontré huit autres entrepreneurs qui ont aussi bénéficié d'un microfinancement. La Reine a souligné l'importance du microcrédit pour des entrepreneurs talentueux qui ont peu de moyens financiers et qui peuvent se lancer de cette manière.