Des tagueurs ravagent les cabines de plage de Knokke-Heist

Vendredi soir, des vandales ont ravagé de nombreuses cabines, des conteneurs utilisés par les sauveteurs ainsi que des bars de plage avec des graffitis, dans la station balnéaire de Knokke–Heist (Flandre occidentale). Les exploitants ont constaté les dégâts samedi matin et ont alerté la police. Les dégâts sont considérables surtout dans les environs de la Rubensplein.

Les propriétaires des cabines de plage ont tenté d’effacer les graffitis toute la journée mais cela s’avère plus difficile que prévu.
Entre-temps, la police a ouvert une enquête à l’aide d’images prises par les caméras de surveillance. Les vandales ont laissé la signature de "TOSK", ce qui indique peut-être qu’il s’agit d’un groupe ethnique. Dans le pire des cas, tous les panneaux , les cabines de plage et les bâches devront être repeints ou remplacés.