Dans les communes balnéaires, les postes de sauvetage sont prêts

La nouvelle saison démarre ce vendredi pour les postes de sauvetage du littoral belge. Jusqu'au 16 septembre inclus, chacune des 10 communes de la côte sera équipée d'au moins un poste de secours. Quelque 750.000 bracelets "anti-égarement" seront également distribués aux enfants.

Depuis l'an dernier, au moins un poste de sauvetage est ouvert dans chaque commune de la côte belge dès le 15 juin et jusqu'à la mi-septembre, soit un mois de plus qu'il y a deux ans.

Le long des 67 kilomètres du littoral, 82 postes sont ainsi répartis, ce qui représente 34 kilomètres de zones de baignade surveillée par 1.400 sauveteurs. Tous les postes de secours seront occupés dès le 1er juillet.

L'été dernier, les sauveteurs sont intervenus 355 fois et ont ramené 886 enfants égarés à leurs parents. A l'occasion du lancement de la saison à Nieuport ce vendredi, le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, a tenu à rappeler que "la plage n'est pas une décharge et la mer pas une piscine".

"Nous remarquons aussi souvent une certaine agressivité de la part des vacanciers réprimandés", a ajouté Decaluwé, précisant que les sauveteurs en chef peuvent remettre des procès-verbaux. "Ce n'est pas ce que nous souhaitons, mais cela s'avère parfois nécessaire", concluait le gouverneur.